suivez-nous

Actualités

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 440

Filtrer les éléments par date : janvier 2017

Le 23 février 2017

C’est cette fin de semaine que se déroulera le fameux Carnaval de Sherbrooke! Plein d’activités prendront place dans plusieurs lieux de notre ville.

Premièrement, commençons par les activités qui se dérouleront au parc Jacques-Cartier. Le parc sera un véritable village des neiges avec de nombreuses activités telles que des tours de tyrolienne ou bien des tours de traineaux à chiens. Le Carnaval vous propose aussi de vous essayer au Parcours Aventure qui vous fera bien transpirer dans vos habits des neiges, des concerts seront aussi présentés sur le site.

Les activités extérieures ne s’arrêtent pas là, cette année, le Carnaval a inclus Le Mont-Bellevue dans son offre de sites et proposeras du patin libre en plus de la renommée glissade sur tube! Le site sera accessible pour les détenteurs de billets du Carnaval.

Finalement, pour lancer les festivités entourant le Carnaval, le village nocturne prendra encore place à l’angle des rues Wellington Nord et Frontenac. Profiter de nombreuse activité comme des dégustations de produits de l’érable, des comptoirs des restaurateurs participants, des concerts, dont celui de Dylan Perron et Élixir de Gumbo. Pour bien terminer la soirée, des feux d’artifice illumineront le ciel du centre-ville pour le plaisir des grands comme des petits.

Veuillez noter que pour améliorer vos déplacements lors de ce week-end, les autobus de la STS offriront leurs services pour seulement 1$ le samedi et le dimanche.

Pour plus d’information : http://www.carnavaldesherbrooke.ca

Crédit photo : Geneviève Arsenault

Publié dans Articles

21 février 2017 - Alors que la semaine de relâche approche à grands pas, le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke entend faire les choses en grand pour attirer les familles. En effet, du 27 février au 3 mars prochain, l’institution du centre-ville, en collaboration avec Desjardins, présentera un programme des plus coloré.

Grâce à une mise en scène visant à donner un avant-gout des différentes activités offertes, madame Nicole A. Gagnon a fait l’expérience de ce que jeunes et moins jeunes pourront vivre au courant de cette période. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les visiteurs seront surpris par le caractère interactif et ludique de leur visite au Musée.

MNSSPannel

Une programmation pour tous et toutes

Madame Michelle Bélanger, directrice générale du Musée, promet des animations scientifiques pour tous les goûts, et ce, à tous les jours. Alors que certaines d’entre elles auront lieu entre les quatre murs de l'institution, Mme Bélanger invite également les familles à se rendre au parc Blanchard, puisque la Maison de l’eau sera exceptionnellement ouverte durant cette période. Rappelons qu'en 2014 l'organisme Destination Sherbrooke a confié au Musée la gestion de l’établissement.

Voici la liste des activités prévues, selon un communiqué de presse.

Touche-à-tout la science : découvrez et échangez avec des passionnés sur une foule de sujets comme l’astronomie, la physique ou encore la biologie. Des kiosques scientifiques pour plaire à tous les curieux !

La planète Mars : partez à l’aventure sur la planète rouge. Découvrez Mars, la fascinante, de façon ludique et interactive. Nous décollons dans trois, deux, un…

Les effets spéciaux : découvrez ce qui se cache derrière les effets spéciaux du cinéma. Glue visqueuse, traces de pneu enflammées, sang acide qui dissout le béton, le cinéma d’avant les ordinateurs avait besoin de scientifiques. De courts extraits de films sont présentés puis on les reproduit sur scène avec des volontaires, effets spéciaux inclus !

Les oiseaux de proie : ce spectacle vous dévoile les mystères des oiseaux de proie et vous offre une chance exceptionnelle de les voir de très près. Une rencontre chouette !

Animaux exotiques : Repti-zone revient avec une formule améliorée. Venez toucher et en apprendre plus sur les créatures fascinantes : serpents, mygales, alligator, phalanger volant et d’autres vous attendent !

Notez que les visiteurs auront droit à une foule d’autres surprises, telle une dégustation d’insectes et qu’en complément des activités spéciales, le Musée vous invite également à visiter ses différentes expositions régulières.

Pour la Semaine de relâche Desjardins, le Musée sera ouvert tous les jours de la semaine jusqu’au 6 mars, de 9 h à 17 h. Pour connaitre la programmation détaillée, visitez le www.naturesciences.qc.ca.

MNSS

Publié dans Articles

16 février 2017 - C'est dans une ambiance festive que la 35e édition du Salon Expo habitat Estrie ouvre ses portes et ce en compagnie des conseillères Danielle Berthold et Nicole A. Gagnon de même que le conseiller Robert Y. Pouliot qui a d'ailleurs pris la parole pour l'occasion.

20170216_155501

L'événement organisé par l'Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), région de l’Estrie présente encore une fois cet événement d’envergure pour la population de Sherbrooke. Expo habitat Estrie accueille aujourd’hui des milliers de visiteurs par année. Il offre aux consommateurs une occasion unique de rencontrer, sous un même toit, un grand nombre de professionnels de la construction, de la rénovation et du design. Organisé par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ-Estrie), il met à la disposition de ses membres une vitrine incomparable. Le salon a évolué et se retrouve maintenant au Centre de foires de Sherbrooke avec plus de 60 000 pieds carrés d’espace pour y accueillir les produits et services reliés à la construction et la rénovation. Sans compter les nombreuses attractions que le public pourra y trouver :

  • La place des conférences, aménagée en terrasse extérieure et dotée d’un mur végétal, gracieuseté du Centre de formation professionnelle de Coaticook-CRIFA (horticulture et jardinerie).
  • Les salles de bain d’Arel Plomberie et Bain Dépôt intéresseront grandement les visiteurs ainsi que les cuisines de Home Dépôt et Cuisine Modèle. Bob le chef viendra y cuisiner ses recettes attrayantes pendant la fin de semaine.
  • De plus, les finissantes en décoration résidentielle du Collège Champlain de Lennoxville présenteront pour une deuxième année consécutive le fruit de leur travail. Le public pourra choisir son décor favori!
bobs

Pour cette 35e édition, vous pourrez voir l'aménagement paysager de Piscines Rouillard, le mini-chalet POD et une construction de solarium fait par Aluminium Luc Fauteux. « Tous les exposants présents ont dû rivaliser d’ingéniosité et d’efforts puisqu’un jury attribuera différents prix à ceux qui auront répondu à des critères de qualité, d’originalité et qui auront fait preuve d’un service à la clientèle impeccable. Les gagnants seront dévoilés à la soirée des exposants le vendredi 17 février », explique monsieur Alain Turgeon, président de l’APCHQ – Région Estrie. Pour ceux qui désirent prendre une pause, un bar sera aménagé par Aménagement de l’Estrie.

 

Publié dans Articles

16 frévrier 2017 - Le Festival du cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) se prépare pour le rendez-vous le plus couru par les cinéphiles de la région. Alors que la programmation ne sera dévoilée qu’en mars prochain, l’organisation du festival nous présente ce matin les membres des jurys qui auront la lourde responsabilité de décerner les fameux cercles d’or. Pour cette occasion, Mesdames Nicole A. Gagnon et Diane Délisle étaient présentes à la conférence de presse qui avait lieu à La Maison du cinéma. Cette année, l’événement se tiendra du 4 au 9 avril prochain.

AlexNicoleKarenMalika

Compétition internationale et régionale

Pour l’édition 2017, dans le cadre de la compétition internationale, le comité de programmation du festival soumettra au jury 5 longs métrages de fiction et 5 documentaires. Le jury sera présidé par monsieur Pierre Lebeau et sera composé de madame Luce Couture, de madame Véronique Grenier et de monsieur Anh Minh Truong. Pour une première fois cette année, le FCMS entend également nommer une personne du grand public au sein de son jury. Un appel de candidatures à cet effet a été lancé le 16 février dernier. Les personnes intéressées ont jusqu’au 6 mars prochain pour y participer.

En ce qui concerne la compétition régionale, la période de soumission des courts métrages a pris fin le 20 janvier dernier. Les membres du jury seront composés de monsieur Vincent Marie, qui agira à titre de président du jury, ainsi que de monsieur Gérald Côté.

DianeFCMS

Lieu de diffusion

Dans le cadre de sa 4ème édition, le FCMS déploiera ses activités dans de nouveaux lieux de diffusion. Si la majorité de la programmation de films sera présentée à La Maison du Cinéma, plusieurs projections et activités auront également lieu à la Salle Le Tremplin, à la Salle Alfred-Desrochers du Cégep de Sherbrooke, ainsi qu’au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. Les festivaliers pourront également se donner rendez-vous à La Capsule Bistro-Cinéma, ainsi qu’au restaurant O’Chevreuil, Taverne américaine, qui se sont joint cette année aux lieux de diffusion du FCMS.

La programmation complète du FCMS sera dévoilée le 14 mars prochain. L’événement est soutenu par la Ville de Sherbrooke, la SODEC, le Gouvernement du Canada, Radio-Canada, La Maison du Cinéma, le Festival des traditions du monde de Sherbrooke, Bell Média, Destination Sherbrooke, la Régie du cinéma et plusieurs autres partenaires et collaborateurs.

Tous les détails sur le site du Festival du cinéma du monde de Sherbrooke.

Source de l'image de la Une : La Maison du Cinéma

Publié dans Articles

Sherbrooke, le 12 février 2017- La conseillère municipale du district de Beckett, madame Christine Ouellet a annoncé ce matin par le biais des médias sociaux qu’elle sera candidate à l’élection municipale du 5 novembre prochain et qu’elle défendra les couleurs du Renouveau sherbrookois dans le nouveau district 4.4, formé pour l’essentiel de parties des districts de Beckett et de Montcalm. Christine Ouellet a expliqué sa décision en ces termes :

«Sherbrooke, c’est ma terre d’accueil. C’est là où j’ai choisi de travailler, de m’installer et de fonder ma famille. J’ai le plaisir de vivre dans une ville et un quartier que j’aime.  Notre quartier est riche de toutes ces personnes que je côtoie quotidiennement, à l’école, au parc, sur le trottoir, dans les commerces. Ces rencontres constituent toujours une occasion privilégiée de discuter de tout et de rien mais aussi d’enjeux majeurs pour notre ville.   Ce sont ces gens que j’ai le plaisir de côtoyer, mais aussi le bonheur de représenter depuis quatre ans, que j’aspire à servi pour les quatre prochaines années.  C’est pour ces raisons que j’annonce aujourd’hui que je serais candidate dans le district 4.4 à l’occasion de la prochaine élection municipale » a déclaré Christine Ouellet.

Le maire Bernard Sévigny s’est réjoui de la décision de madame Ouellet : « Quand madame Ouellet m’a annoncé que sa décision était prise et qu’elle comptait briguer les suffrages pour un second mandat, j’ai compris que c’était une excellente nouvelle pour notre ville ».

Agronome de formation et de profession, Madame Ouellet est un atout pour les citoyens de Sherbrooke. Après l’élection de 2013, d’importantes responsabilités lui ont été confiées notamment la présidence d’un comité majeur, celui de l’environnement, une tâche dont elle s’est acquittée avec brio.

« Quand nous avons fondé le Renouveau sherbrookois en 2008, c’était notamment dans la perspective d’amener une nouvelle génération en politique municipale, de fournir un cadre qui encouragerait, entre autres, plus de femmes et de jeunes à s’impliquer en politique municipale.  Christine Ouellet incarne parfaitement cette nouvelle génération qui mérite le soutien d’une formation politique établie et structurée », a conclu le chef du Renouveau sherbrookois et maire de Sherbrooke Bernard Sévigny.

Pour visionner la vidéo annonçant la candidature de Christine Ouellet, cliquez ici.

Publié dans Articles

8 février 2017 - Encore cette année, plusieurs centaines de personnes ont répondu avec enthousiasme à l’invitation des Chevaliers de Colomb à une soirée vins et fromages. C’était l’occasion pour les convives d’exalter leurs papilles gustatives tout en soutenant la Maison Aube-Lumière dans sa mission. Les profits permettront d’aider cet organisme bien connu de poursuivre son œuvre qui consiste à accueillir gratuitement des personnes en fin de vie atteintes du cancer et de leur prodiguer des soins palliatifs de qualité.

Rappelons qu’outre sa subvention de l’Agence de la Santé et des Services sociaux, la Maison Aube-Lumière doit obtenir 1 million $ par année pour maintenir la gratuité de ses services. Ce montant représente 250 $ par jour par patient. Les dons lui sont donc essentiels.

Pour l’occasion, madame Nicole A. Gagnon et monsieur Robert Y. Pouliot étaient présents, afin d’apporter leur support à la cause. Félicitation à l’ordre des Chevaliers de Colomb pour le succès de cette soirée et pour leur engagement sans faille envers cette noble cause.

Nicole 1 VinetFromages

Publié dans Articles

Le 7 février 2017

C’est en 2014 que les médias rapportaient les cas de trois étudiants de l’Université de Sherbrooke partie pour le conflit qui se déroule toujours en Syrie. Parmi ses étudiants comptait Youssef Sakhir. Voulant comprendre pourquoi son ami Youssef était parti pour participer au conflit syrien, le journaliste Raed Hammoud part en Turquie pour suivre le chemin de son ancien compagnon de classe. C’est cette quête qui nous est présentée dans le documentaire T'es où, Youssef? Diffusé le 6 février dernier sur les ondes de Télé-Québec et disponibles ici.

C’est dans le cadre de la présentation de ce documentaire qu’est organisée le 9 février prochain une conférence avec plusieurs intervenants :

Professeur David Morin : Professeur bien connu dans le milieu de la lutte à la radicalisation, Codirecteur de l'Observatoire sur la radicalisation et l'extrémisme violent, il est également au cœur du projet de création d'une chaire mondiale de recherche en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent.

Gabriel Allard-Gagnon : Réalisateur du film, coréalisateur, avant de participer à ce documentaire, Gabriel Allard-Gagnon réalisait des publicités et des vidéoclips.

Raed Hammoud : Personnage central du film, Raed a étudié alternativement le hip-hop et les sciences politiques avant de se trouver un emploi à Radio-Canada.

Mathieu Paiement : Producteur délégué du film, Mathieu a une formation en histoire médiévale il a d’abord travaillé comme recherchiste et scénariste avant de se consacrer au développement et à la production.

La conférence aura lieu au centre culturel de l’Université de Sherbrooke, au balcon du foyer du Mont-Bellevue et se déroulera de 12h à 13h30. Le documentaire sera aussi rediffusé le vendredi 10 février à 13 h et le dimanche 12 février à 20 h.

L'événement de la conférence

Crédit photo : Télé-Québec

Publié dans Articles
jeudi, 02 février 2017 11:43

50 écopartenaires engagés dans Free Go

2 février 2017 - La Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke invitait aujourd'hui les médias à une conférence de presse concernant la mobilisation des écopartenaires Free Go, tous engagés dans lutte contre le gaspillage alimentaire, pour faire du Centro le premier centre-ville écoresponsable au Québec.

DSC_1039m

La présidente du comité de l'environnement et conseillère municipale Christine Ouellet a affirmé « qu'en unissant nos efforts, nous pouvons éliminer le gaspillage alimentaire au centre-ville. J'espère que l'adhésion du conseil municipal à titre d'écopartenaire inspirera plusieurs autres organismes, restaurants et institutions à faire de même » Les conseillères Nicole Gagnon et Nicole Bergeron étaient également présente pour souligner l'appui du conseil municipal au Free Go.

DSC_1027m

Pour l'instigatrice du projet, Sondès Allal, « l'histoire du pacte anti-gaspillage, c'est cette histoire de réseau de solidarité où les ressources en surplus des uns sont réparties à ceux qui en manquent.» Le pacte anti gaspillage Free Go s'inscrit dans la continuité du projet pilote démarré à l'été 2016 qui a été un franc succès. Poursuivant sur cette lancée, la CDEC et les écopartenaires visent à réduire les sources de gaspillage alimentaire. « La CDEC joue ici un pleinement son rôle de catalyseur et connecteur d'acteurs, d'idées et de valeurs, d'incubateur de projets communs et d'innovations sociales » souligne la directrice de la CDEC, Karole Forand.

DSC_1033m

Après quatre mois du pacte, plus de 50 écopartenaires se sont engagés à en finir avec le gaspillage en déposant tous leurs surplus et invendus dans le Free Go qui est hébergé par l'Armée du Salut. Dans les prochains jours, un nouveau site web présentera la démarche et la liste de tous les écopartenaires impliqués. Un appel est lancé à tous afin de faire la promotion du projet et d'inviter d'autres acteurs à rejoindre la liste d'écopartenaires.

Source: CDEC

 
Publié dans Articles

2 février 2017 – Le 21 janvier dernier, madame Nicole A. Gagon a participé à une assemblée de quartier organisée à l’école Larocque. L’événement a été présenté sous la forme d’ateliers de travail. L’objectif était de développer des idées de projets afin d’améliorer la qualité de vie dans le quartier et de favoriser un environnement sain pour les enfants qui fréquentent l’école.

ÉcoleLaroque 4

Des idées novatrices

Les gens présents ont participé avec enthousiasme au sein des quatre groupes de travail qui ont été formés pour l’occasion. L’animation a été assumée par la directrice de l’école Larocque, madame Mireille Bruneau. Durant toute la séance, des parents, des intervenants du Carrefour accès Loisirs, de la maison des jeunes Spot Jeunesse, du CIUSSS de l’Estrie - CHUS et bien d’autres, ont fait part de leurs idées pour améliorer le secteur.

Alors que certains participants souhaitaient que des bacs soient installés dans le quartier pour créer un jardin communautaire, d’autres étaient d’avis qu’il fallait fermer la rue de Mère-Térésa, entre l’église et l’école, pour en faire un air de jeu pour les enfants. Certains citoyens ont aussi manifesté leur intérêt pour les Croque-livres. Il s’agit d’un concept de plus en plus populaire au Québec qui prend la forme d’un réseau de boîtes de partage de livres destinées aux jeunes âgés de 0 à 12 ans. On en trouve actuellement 7 sur le territoire de la ville, mais aucun dans le quartier. Certains intervenants souhaitaient également qu’un service d’aide aux devoirs soit mis en place. Selon eux, les parents n’ont pas toujours la capacité d’aider leurs enfants en cette matière.

« Ce fut une journée très intéressante », affirme madame Nicole A. Gagnon. Selon elle, il est important d’être à l’écoute des gens, afin de saisir leurs besoins et être en mesure de bien les accompagner pour atteindre leurs objectifs. « C’est mon rôle à titre de conseillère municipale », affirme-t-elle.

ÉcoleLaroque 3 ÉcoleLaroque 2
Publié dans Articles

1er février 2017 – L’équipe mobile d’interventions psychosociales (ÉMIP) sera maintenue sur le territoire de Sherbrooke pour une seconde année. Le Service de police de Sherbrooke (SPS) et le Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS), ont effectivement confirmé, après seulement six mois d’activités, que ce service se poursuivra jusqu’en mai 2018. Madame Nicole A. Gagnon, présente lors de la conférence de presse, a mentionné toute sa satisfaction devant cette nouvelle.

L’ÉMIP, qui est composé d’un policier-patrouilleur du SPS et d’une travailleuse sociale du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, est une unité de soutien lors d’intervention ciblant des personnes en état de détresse psychologique. Les membres de l’ÉMIP ont pour objectif d’orienter rapidement les gens qui en ont besoin vers les ressources appropriées (CLSC, hôpital ou organisme communautaire). Leur travail a pour finalité d’améliorer l’accessibilité aux services de première ligne et de permettre une meilleure utilisation des services d’urgences tout en évitant une judiciarisation inutile dans certains cas.

20170201_104525

Madame Lyne Cardinal, directrice des services généraux du CIUSSS de l’Estrie – CHUS nous rappelle que « La présence de l’ÉMIP sur le territoire de Sherbrooke a permis d’aider, de soutenir et d’accompagner rapidement 115 personnes vulnérables, dont la majorité est âgée entre 18 et 64 ans, au cours des six premiers mois (pour 52 quarts de travail). Cette prise en charge personnalisée a répondu dans 75% des cas aux besoins d’une clientèle qui n’était pas connue de nos services avant l’intervention de l’ÉMIP ». La majorité des gens de ce groupe ont reçus des services appropriés et un suivi adapté à leurs besoins. L’ÉMIP a d’ailleurs évité 21 transports en urgence depuis sa mise en place en mai 2016.

20170201_105315

Monsieur Danny McConnell, directeur du SPS, a quant à lui parlé du projet ÉMIP comme d’une « expérience des plus enrichissantes pour nos policiers, aussi bien au plan professionnel qu’au plan humain. Il permet de diminuer la répétition des interventions auprès des mêmes clients et la réduction du temps que les patrouilleurs de premières lignes y consacrent ».

20170201_110615

La travailleuse sociale Sylvie Desautels ainsi que le policier-patrouilleur Mario Raymond, tous deux membres de l’ÉMIP, ont partagé certaines de leurs expériences terrains et montrés toute la pertinence de la collaboration entre le SPS et le CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Leurs interventions concernant le plus souvent, des cas de détresse psychologique ou d’idées suicidaires. Nous pouvons rappeler que l’ÉMIP est soutenue par une équipe de recherche de l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS) du CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Cette équipe est dirigée par Marjolaine Landry, chercheure et professeure en sciences infirmières à l’UQTR.

20170201_111923

Publié dans Articles

Qui sommes-nous?

Le Renouveau sherbrookois a tenu son congrès de fondation le 7 juin 2008. Les membres présents ont adopté les statuts et règlements, comblé les sièges sur les instances du parti et ont choisi Bernard Sévigny à titre de chef intérimaire jusqu’au premier congrès d’orientation. Les membres ont convenu d’élaborer un projet de société répondant aux valeurs de leur communauté : le leadership, la transparence, la participation citoyenne, la responsabilité fiscale et le développement durable.

Nous joindre - Rencontrez l'équipe

Infolettre